"If people aren't calling you crazy, you aren't thinking big enough." Richard Branson

*

*

dimanche 22 janvier 2012

L'Amour dure trois ans

When you loved a book, you always fear the film adaptation, because most of the time -it must be said- the film is not up to the novel's reputation.

So when the writer is also the director, you can totally freak out, since a camera - and secondilary a good movie - is a little bit more complicated than words on a white paper.

I have been waiting for a little while the release of l'Amour dure trois ans - Love lasts three years - one of my favorite novels of one of my favorite writer. Long story short, a book I love. Metro review was murderous, the others too kind to one of them, also - driven by Ms Quin and the Man who has finally been convinced - I decided to go and to form my own opinion.

And the good news is that it was really good. One great French comedy, full of things which are very true nowadays, to sum up you spend a very great time. It is freely inspired and revived, dealing even with the - rather untoward - consequences of the book publication on Beigbeder's life, so even if the novel has been read again and again, you won't be bored. Of course, it is full of winks - read the bottom marquee during the iTV sequence - and quid pro quos to friends, but it is entertaining more than anything else -whether Metro likes it or not -.

I am not a fan of the main actor - however he plays well his part - but his duo with Louise Bourgoin - perfect in her part - works perfectly.

To give a good laugh, you know now what is left to watch this week.

Excerpt from trailer
Extrait de la bande annonce


Quand vous avez aimé un bouquin, vous traînez souvent un peu les pieds pour aller voir son adaptation au cinéma, parce que bien souvent (il faut bien le dire) le film n'est pas à la hauteur du livre.

Alors quand le film est réalisé par l'auteur du bouquin, on se met carrément à flipper, parce qu'une caméra (et accessoirement un bon film), c'est un peu plus compliqué que des mots sur une feuille de papier.

J'attendais depuis un petit moment la sortie de l'Amour dure trois ans, un de mes romans favoris d'un de mes auteurs préférés. Pour simplifier un bouquin que j'aime beaucoup. La critique de Metro était assassine, celle des autres trop sympa envers un des leurs, alors (poussée par madame Quin et l'Homme qui a fini de se laisser convaincre) j'ai décidé d'aller me faire ma propre opinion.

Et ben la bonne nouvelle, c'est que c'était vachement bien. Une comédie française très sympa, plein de choses très vraies de nos jours, bref on passe un très bon moment. C'est inspiré très librement et remis au goût du jour, traitant même des conséquences (plutôt fâcheuses) que la sortie du livre a eu sur la vie de BBD, donc même en ayant lu et relu le bouquin, on ne s'ennuie pas. Bien sûr, c'est truffé de clins d'oeil (regardez les bandeaux qui défilent en bas de la séquence sur iTV) et de renvois d'ascenseurs aux copains, mais c'est plus amusant qu'autre chose (n'en déplaise à Metro).

Je ne suis pas fan de l'acteur principal (qui joue bien son rôle néanmoins), mais le duo avec Louise Bourgouin (parfaite dans ce rôle) fonctionne.

Si vous avez envie de rire un bon coup, vous savez ce qu'il vous reste à voir cette semaine.

1 commentaire:

  1. Pour ma part, j'ai trouvé ça un peu trop simplet... pas du tout emballée même si on rit quand même pas mal!

    RépondreSupprimer