"If people aren't calling you crazy, you aren't thinking big enough." Richard Branson

*

*

lundi 31 octobre 2011

Le post du lundi pour commencer la semaine de bonne heure et de bonne humeur : Petit guide de survie en milieu défensien


Ahhh La Défense ! 



Son Arche et ses milliers de marches, ses tours et ses détours, lieu favoris des touristes américains en mal du pays, mais surtout le plus grand quartier d'affaires d'Europe, et tout ce que cela implique ploc...Voici donc mes petites astuces de survie en milieu surpeuplé et inhumain :

1. Sourire : je sais, c'est pas facile, mais vous avez bien 2-3 bons souvenirs qui traînent dans un petit coin de tête.Vous verrez, en plus c'est contagieux (NPPT: ne pas sourire à n'importe qui :-p ...)

Image DeviantArt by Fudgee


2. Investir dans un casque fermé : Indispensable pour suivre le premier conseil, car oui c'est beaucoup plus facile de se mettre dans sa petite bulle de bliss* (bonheur, harmonie, nom de mon blog et devise, tout ça tout ça...) avec Foster The People (on en reparle bientôt,promis) qu'avec Brenda qui raconte sa folle nuit avec Ken à côté, ou Jean-Michel qui insulte Jojo à grands coups de noms d'oiseaux juste à côté de vos sensibles oreilles !



3. Mettre un peu de votre parfum le plus réconfortant qui soit au creux de votre poignet, juste en cas d'environnement olfactif hostile...

Image DeviantArt by Ruxi

4. Ne pas tenter de paris stupides, type prendre le RER A à Chatelet à 9h07 car non, la distance qui sépare deux personnes ne peut pas être de -15 cm...


5. Varier les plaisirs : certes, vous devez y aller tous les jours, mais pas forcément par le même chemin, ni y manger le même repas, ni avec les mêmes personnes, et rien ne vous oblige à rentrer directement à la maison après ! Profitez du fait que la moitié de Paris bosse là-bas pour rejoindre un ami en after-work, chez Lavinia par exemple, c'est parfait !

Image Infosbars

6. Ce n'est QUE du travail alors non, inutile de piétiner trois personnes pour arriver une minute plus tôt au boulot, aucune vie n'en dépend, et votre individualisme aura raison de la bonne humeur de beaucoup d'autres. Quand j'habitais Toulouse, j'ai découvert des personnes qui regardaient les métros passer sans courir après, et qui disaient au revoir au chauffeur en descendant du bus, et pour ça, Toulouse me manque...Car si si, je vous assure, quand un RER part, un autre le succède, promis juré craché !


Image DeviantArt by Colourmein
Sur ces bonnes paroles, très bon début de semaine à tous, en plus demain c'est férié ! Ce qui revient à dire que la semaine dure un jour non ;-) ?


Plein de bonheur,

Isa

P.S. Astuce bonus : se dire que vous pourriez bosser sur le RER B, et pour y avoir poussé l'expédition jusqu'à la zone 5 tous les jours pendant un an, La Défense finalement, c'est que du bonheur !




dimanche 30 octobre 2011

The Isabliss : Avant-propos

Bonjour à vous,

Bienvenue sur The Isabliss, blog qui vous transmettra je l'espère, et comme son nom l'indique, beaucoup de bonheur et un peu de moi (ou l'inverse selon l'humeur).

Toujours à l'affût des bons plans, ici ou là-bas, et à force qu'on me demande mes bons plans à New York (hein S & A ?), ou mon avis sur le dernier film sorti (si, si, c'est moi qui ai sauvé l'industrie du cinéma, vous le verrez très vite), je me suis décidée à utiliser nos merveilleux outils de communication pour les partager avec plaisir. Je vais enfin pouvoir mettre un peu d'ordre dans mes post-its chéris (une grande obsession pour moi, beaucoup l'auront remarqué ;-) ), et tout regrouper sur ce blog, mais il y en aura toujours une petite dizaine qui traîneront un peu partout, on ne se refait pas !

Enfin bref ! Cela sera sûrement un peu brouillon au début alors soyez indulgents (mais n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez), mais ça sera avant tout un moyen pratique de partager mes bonheurs et bons plans, à Paris et ailleurs, de moi à vous...Car comme le disait George Sand "Il n'y a pas de bonheur dans l'égoïsme", ce qui est ma devise.

Bonne lecture et à très bientôt je l'espère !

Plein de bonheur,

Isa


P.S. Pour les fins observateurs, oui il y a un "The" devant, vous avez sans doute compris pourquoi, pour les autres on en parle bientôt !