"If people aren't calling you crazy, you aren't thinking big enough." Richard Branson

*

*

dimanche 20 novembre 2011

La théorie culinaire du dimanche : le potimarron et autres légumes oubliés

Ce weekend, en me promenant avec un grand sourire sur mes talons de 12 (ou pas) entre les rayons de mon Monop’ préféré, une composition étrange m’attendait au rayon fruits et légumes : 

Image DeviantArt by Boups
Des cucurbitacées de toutes les formes et toutes les couleurs s’étaient données rendez-vous.  Je me suis alors rappelée une conversation avec mes collègues L. & W., adeptes de la cuisine saine et de qualité, me disant : "Le potimarron, c'est ea-sy, ya pas plus facile à préparer, et en plus c'est su-per bon! ". Bravant alors l'Homme "mais ça coûte un bras ce machin !!", et mes vieilles angoisses suite au post de Pénélope, je décide de glisser ce mignon potimarron dans mon panier, qui me fait bien moins peur que ses cousines aux couleurs bizarres...

De retour de courses, j'ai donc sorti mon costume de Wonderwoman d'intérieur...




...mais en mode 2.0. bien sûr ! J'ai donc tapé "potimarron" dans mon appli 750grammes pour savoir quoi en faire, parce que là, tout de suite, et ben c'est pas franchement évident, à par pour Halloween, c'est pas super inspirant le potimarron...


N'oublie pas de télécharger cette appli gratuite et néanmoins indispensable, chère amie businesswonderwoman cusinière,  cette application merveilleuse qui sait te sortir des recettes tops quand tu tapes le contenu de ton frigo que tu découvres en rentrant à 21h, bref qui peut te sauver la vie quand l'Homme tourne un peu trop autour de la cuisine en attendant qu'un dîner magique en sorte.


Alors on est parti de là :




Et on est arrivé à ça :



Autrement dit une tarte potimarron-emmental-jambon maison. 


Je vais vous passer les détails de pâte brisée à laisser reposer puis à cuire à blanc avec chaîne de cuisson adéquate, l'épluchage du potimarron en partenariat avec mercurochrome (le pansement des héroïnes, comme chacun sait grâce à la publicité qui passait trois fois de suite, histoire de bien te lobotomiser le cerveau), la pré-cuisson de la dite bestiole biscornue, le gratinage et autres joyeusetés...


Au final, et ben le potimarron, et ben c'est fade, ça n'a le goût de rien, et ça pourrait être remplacé par n'importe quoi...Comme dit mon père "si on a oublié ces légumes, c'est qu'il y avait une bonne raison", comme quoi la vérité sort aussi de la bouche des parents. De toute manière, une jeune femme active qui utilise son temps intelligemment ne devrait jamais cuisiner un fruit qui met plus de 2 minutes à éplucher. S'il se défend, c'est qu'il y a forcément un truc louche ! Potimarron, moi et mes fruits qui ont du goût, on va avoir ta peau !


M'enfin on va pas se quitter sur ce coup de gueule culinaire envers les légumes oubliés, et autres légumes racines vendus à prix d'or dans les restos hype ! J'suis une fille sympa à la base. Le fin mot de l'histoire, c'est que ma tarte a quand même été sauvée par la magnifique pâte brisée maison que j'avais faite. Je fais toutes mes pâtes à tartes maison, c'est pas bien long et ça change vraiment tout. Pour les recettes de pâtes (mais aussi pour tous les jours ou recevoir), je vous conseille l'excellent livre de Trish Deseine Petits Plats entre amis, ou la nana qui a su rendre à la cuisine un peu de sa sexiness...


Sur ce, très bonne semaine à tous, et faites des tartes maison, mais pas au potimarron ;-)


Plein de bonheur,


Isabliss





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire